Search
  • NBISC

Look out for invasive species in your mailbox!

Updated: Dec 13, 2021

*****Le français suit*****


Brown Marmorated Stink Bug found on November 25 in Sackville NB.

Photograph by: John Klymko



Keep an eye out for Brown Marmorated Stink Bugs in parcels

The Brown Marmorated Stink Bug (BMSB) is an invasive agricultural pest. In North America, it was first detected in Pennsylvania in the late 1990s or early 2000s, and it is now widespread and well established in much of the eastern US, as well as southern areas of Ontario and Quebec and parts of western North America. The bugs feed on a wide variety of fruit and can cause significant crop loss in apples and stone fruits.


BMSB has been documented in the Maritimes on several occasions. There are no known established populations here, but it likely can tolerate the climate in at least warmer parts of Nova Scotia and New Brunswick.


In the fall, adult BMSB form mass aggregations in sheltered locations where they overwinter. Many will be familiar with this behaviour in the Multi-coloured Asian Lady Beetle. There are many instances of aggregations in shipping containers being transported across the globe. Such hitchhiking really accelerates the spread of the species, and poses a major challenge to those trying to control its spread.


A recent incident illustrates how easily the BMSB can be introduced into our region. This November, a Sackville, NB, resident was shocked to find over a dozen live BMSB (and some dead ones) in a box of second-hand Lego that had been ordered on eBay and shipped from Pennsylvania two weeks earlier. Fortunately, the threat that these bugs posed was immediately recognized, and all were immediately captured and killed, including five that will end up in the New Brunswick Museum insect collection.


Everyone should be wary of stink bugs or any other live insects that show up in parcels. If you think you have found BMSB or another imported insect, please take a picture, and collect the specimens if you can and place them in a container in your freezer. We don’t want them to escape into the environment. Please report the find to your local Canadian Food Inspection Agency Office or online at: www.inspection.gc.ca/pests


An excellent write-up of the species can be found here: http://www.omafra.gov.on.ca/english/crops/facts/info_bmstinkbug.htm, and a news story with a Nova Scotia perspective can be found here: https://www.cbc.ca/news/canada/nova-scotia/brown-marmorated-stink-bug-destroy-fruit-vegetable-crops-1.4128618.


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Vérifiez vos colis pour la présence de punaises diaboliques

La punaise diabolique (aussi appelée la punaise marbrée) est un insecte ravageur agricole envahissant. En Amérique du Nord, elle a été détectée pour la première fois en Pennsylvanie à la fin des années 1990 ou au début des années 2000, et elle est maintenant répandue et bien établie dans une grande partie de l'est des États-Unis, ainsi que dans le sud de l'Ontario et du Québec et dans certaines parties de l'ouest de l'Amérique du Nord. Les punaises se nourrissent d'une grande variété de fruits et peuvent causer d'importantes pertes dans les récoltes de pommes et de fruits à noyau.


La punaise diabolique a été documentée à plusieurs reprises dans les Maritimes. Il n'y a pas de populations établies connues ici, mais elle peut probablement tolérer le climat des régions les plus chaudes de la Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick.

À l'automne, les punaises diaboliques adultes se regroupent en masse dans des endroits abrités où elles hivernent. Ce comportement s’apparente à celui bien connu de la coccinelle asiatique. Il existe de nombreux rapports de cas de tels regroupements trouvés dans des conteneurs de marchandises transportés à travers le monde. De tels déplacements accidentels accélèrent énormément la propagation de l'espèce et constituent un défi majeur pour ceux qui tentent de contrôler sa propagation.


Un incident récent illustre la facilité avec laquelle la punaise diabolique peut être introduite dans notre région. En novembre, un résident de Sackville, Nouveau-Brunswick, a été choqué de trouver plus d'une douzaine de ces punaises vivantes (et quelques mortes) dans une boîte de Lego d'occasion qui avait été achetée sur eBay et expédiée de Pennsylvanie deux semaines auparavant. Heureusement, la menace que représentaient ces insectes a été immédiatement reconnue, et tous ont été capturés ou tués sur le champ, dont cinq qui se retrouveront dans la collection d'insectes du Musée du Nouveau-Brunswick.


Nous devons tous se méfier des punaises ou de tout autre insecte vivant trouvé dans un colis. Si vous pensez avoir trouvé une punaise diabolique ou un autre insecte importé accidentellement, veuillez en prendre une photo, collecter les spécimens si vous le pouvez et placer-les dans un contenant dans votre congélateur - nous ne voulons pas qu'ils s'échappent dans l'environnement. Signalez la découverte à votre bureau local de l'Agence canadienne d'inspection des aliments ou, en ligne, à l'adresse : www.inspection.gc.ca/phytoravageurs

Une excellente description de l'espèce se trouve ici :

http://www.omafra.gov.on.ca/french/crops/facts/info_bmstinkbug.htm

et un article avec une perspective du Nouveau-Brunswick se trouvent ici :

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1051727/punaise-insecte-marbre-recoltes-fruits-nouveau-brunswick

85 views0 comments